Comme une 76
(Bruits de blogs seinomarins...)

lundi 31 octobre 2011

Attention, changement pour le flux RSS Seine-Maritime.info

AttentionAttention, à partir de demain, mardi 1er novembre 2011, l'adresse du flux RSS Seine-Maritime.info sera :

http://seine-maritime.info/feed/

Envoyer sur

mercredi 28 avril 2010

paris-normandie.fr payant

Comme je vous l'annonçais il y a quelques temps, le site Paris-Normandie est devenu payant, mais est-il mieux que le gratuit ?

Un bleu un peu plus clair qu'avant, deux grands espaces blancs dans le haut, probablement de la pub, (moi je l'ai supprimée sur mon firefox et le pluggin Adblock Plus). Au niveau design, rien de nouveau sous le soleil,
Examinons le contenu, je veux savoir ce qui se passe dans mon village, je clique sur toutes les villes, puis sur Blacqueville, ça, ça ne change pas, mais là, pas de pot ! 1ère info Auzouville l'Esneval, gentil, mais c'est pas Blacqueville, 2ème, Pavilly, 3ème Saint-Paêr etc... j'en passe des Cideville, Duclair, Barentin... pour ne trouver Blacqueville qu'à la 10ème page !!! Ça ne donne pas envie de faire ça tous les jours ! D'abord, je voulais seulement savoir les nouvelles de mon village, pas d'à-côté, et le découpage qui doit être kilométrique, ne tient aucun compte de la géographie politique, c'est-à-dire le canton ou la comcom.

Donc, choisissons la grande ville d'à-côté, Barentin. On voit à la 5ème info Malaunay ??? Après on y voit même Saint-Paër ou Fresquiennes, pour avoir les infos locales, c'est pas top !
Malgré tout, on y voit un espace qui peut être intéressant « Événements à Barentin et autour », je clique sur tous les évènements, ce sont les spectacles de Barentin, mais AUCUN ne concerne Barentin, ni Pavilly ! C'est Le Havre, Petit-Couronne, Saint-Valery, Rouen et même Évreux !
Là encore, c'est loupé, mais l'idée est bonne, si ça propose des évènements réellement locaux.

J'étais prêt à payer pour avoir une information locale de qualité, mais, je crois que je vais attendre, tous les points positifs de l'ancienne version ayant disparus...

pn04-09.jpg

Envoyer sur

samedi 3 avril 2010

Le site de Paris-Normandie est-il un site raciste ?

Le site de Paris-Normandie est devenu un site interactif où les lecteurs peuvent donner leur opinion sur les articles des journalistes.
Très louable idée, d'autant plus que les commentaires sont modérés à priori, c'est à dire que pour éviter le débordement d'un internaute, quand vous écrivez un commentaire, il ne parait pas tout de suite, il faut qu'un modérateur le valide.
Ce qui veut dire que quand vous voyez le commentaire de quelqu'un, il a été lu et validé par un modérateur. Cela est utile sur un site comme http://paris-normandie.fr/, car comme ça, la veille d'une élection il ne peut pas y avoir de dérapage intempestif et cela évite également les commentaires racistes ou pédophiles...

Ça, c'est la théorie, car dans les faits, les propos racistes sur le site sont quotidiens, comme le journal. Si on veut se faire une idée, on fait la recherche extralucide sur google, mais évidement ce n'est pas le seul.

Exemple avec l'article Rouen : la prison condamnée à disparaître !, où l'on apprend que la prison Bonne-Nouvelle va disparaître, si c'est effectivement une bonne nouvelle qu'elle disparaisse, un commentaire lié à cet article donne le ton :

PN du 01-04-2010

Sans commentaire...

Envoyer sur

vendredi 2 avril 2010

Les conditions de la réunification de la Normandie selon Marie

Les conditions de la réunification de la Normandie selon Didier Marie

Didier Marie à PavillyHier, Didier Marie est resté toute la journée dans le canton de Pavilly, de 10 heures du matin sur le marché, jusqu'au soir...
Lors d'un débat avec la population, une dame a posé la question sur la réunification de la Normandie.
A priori, le président du département n'est pas contre le projet, mais il y met trois conditions :

  • Premièrement, que Rouen soit la capitale de la Normandie !
  • Deuxièmement, que l'État finance les infrastructures qui puisse rapprocher les deux régions, tel le TGV...
  • Troisièmement, que cela doit être décidé par les habitants, c'est-à-dire, par un référendum, et non pas décidé d'en-haut !

« Il ne faut pas que le regroupement des deux régions fasse un moins pour la population ! s'est exclamé le président. Le choix de la capitale, que se soit Rouen ou Caen, entraînera pour la ville perdante, une perte de 3000 emplois. Où est l'économie ? »

D'après lui, les indemnités des élus ne représente que 1/1000ème des dépenses. « Il faut une administration de proximité ! a-t-il continué. Les régions les plus grandes ne sont pas les plus puissantes ! »
Plutôt qu'un problème de territoire, il y voit un problème de compétence.

Envoyer sur

jeudi 1 avril 2010

Les élus dans le plus simple appareil

Didier MarieLors d'une conférence de presse à Pavilly, ce matin, Didier Marie, président du département de Seine-Maritime a annoncé que le traditionnel calendrier composé d'habitude de photos issues du grand « concours pixels », exceptionnellement pour l'année 2011, il sera composé de photos d'élus de tous bords, et mais pas uniquement du Conseil Général, il y aura également des députés et des Conseillers Régionaux.

La particularité tant attendue, est que les élu(e)s poseront dans le plus simple appareil. C'est ainsi que vous pourrez voir les députés, Christophe Bouillon et Françoise Guégot, les conseillers généraux, Michel Barrier, Bruno Bertheuil, Pascal Marchal et David Lamiray, les conseillers régionaux : Bénédicte Martin, Laurence Tison, Laurent Logiou, Laure Leforestier, Kader Chekhemani et Marie-Agnès Poussier-Winsback.

Au départ, Nicolas Bay avait donné son accord de principe, mais vu la participation de Kader Chekhemani, il a refusé, arguant du fait qu'il ne voulait pas être comparé à un sportif.

« Il a fallu faire preuve de beaucoup de diplomatie, avoue Didier Marie, si certains ont très vite accepté de participé, je pense notamment aux quatre conseillers généraux concernés, il a fallu avoir beaucoup d'arguments pour convaincre Bénédicte Martin et Laurence Tison. »

Mais, les amateurs de pornos seront déçus, sur aucune des photos, le sexe des personnes concernées ne sera visible.
Peut-être pour le calendrier 2012 ?

Envoyer sur

jeudi 25 mars 2010

Blog de Laurent Fabius piraté ?

Laurent Fabius est présent depuis quelques années maintenant sur la blogosphère seinomarine.
Il y est présent surtout avec http://www.laurent-fabius.net/ et son blog 50-50 http://www.bloglaurentfabius.com/.

Seulement, maintenant, c'est une pub médicamenteuse pour le deuxième lien... qui figure toujours en bonne place sur son site http://www.laurent-fabius.net/ :

blog-fabius.jpg

On tombe également sur le même site avec certains article du premier site : http://www.laurent-fabius.net/artic...

Mais un autre de ses blogs, donne également dans la pub : http://fabius.typepad.com/

Est-ce un piratage ou pour arrondir les fins de mois difficiles ? ;-)

Envoyer sur

vendredi 19 mars 2010

Hervé Morin : une parfaite connaissance de la région !

Hervé Morin, un des deux ministres candidats au poste de Conseiller Régional de Haute-Normandie a une parfaite connaissance de la région !
Il est de ce fait incollable si on lui pose des questions... ;-)

Et pourtant, il parait qu'il est né à Pont-Audemer ! Il est vrai que les questions traitaient de la Seine-Martime...

Envoyer sur

jeudi 18 mars 2010

Scène de marché ordinaire

Vu sur un marché cauchois, à quelques jours des élections, un conseiller général socialiste distribue des tracs appelant à voter Le Vern dimanche prochain.
Passe un militant du FN qui distribue des tracs pour Nicolas Bay, échanges verbaux mais correct entre les deux hommes, qui se terminent par :
« Vous verrez dimanche que les électeurs nous auront donné raison, affirme le frontiste, car beaucoup d'abstentionnistes sont avec nous et il y aura des surprises !
-- Là, je suis d'accord avec vous, dit le conseiller général, attendons le résultat de dimanche soir, et nous pourrons parler ensuite ! »

Jusque là, rien d'anormal me direz-vous...
Une dame qui se trouve à côté, explique qu'elle ne votera pas FN car elle n'est pas raciste.

« Moi, non plus je ne suis pas raciste ! rétorque le militant FN. Même lui, il a le droit à sa place dans la société ! »
Lui étant un antillais, qui comme moi assistait à la scène. Puisqu'on l'a mêlé à la conversation, il se mêle aussi à la conversation :
« Monsieur, jusqu'à mon dernier souffle je me battrai contre les idées du Front National !
-- On t'a accepté dans notre pays, alors la moindre des choses est de nous respecter ! dit bravement ce cher militant du FN. »
Accepter est assez particulier, la Martinique étant française depuis un sacré bout de temps, ce doit plus être la couleur de la peau que son pays de naissance qui est incriminé.

La conversation m'échappe un peu, quelqu'un à côté de moi me demande ce qui se passe, le temps que je lui explique, j'ai loupé un épisode. Toujours est-il que j'entends l'individu FN s'écrier :

« De toute façon quand on aura le pouvoir, on vous exterminera tous ! »

Propos pas seulement adressé à l'homme des îles, mais aussi à l'ensemble des gens autour, socialistes (je présume) pour la plupart...

Ah ! La belle expression de ces gens-là !... Chassez le naturel...

Envoyer sur

mercredi 17 mars 2010

Deux visages d'un même meeting

Deux visages d'un même meeting, une tentative unitaire sur le blog PS du département :

ps-meeting1.jpg

Et un autre, un peu moins unitaire sur le blog PS du Havre :

ps-meeting2.jpg

Envoyer sur

samedi 27 février 2010

Paris-Normandie : Bientôt un site internet payant !

PN.gifD'après le SNJ, le site internet de Paris-Normandie va devenir payant à partir du 15 avril 2010. Cela serait le premier quotidien de la PQR (Presse Quotidienne Régionale) à franchir le pas.

Il y avait déjà les archives qui étaient payantes, mais d'ici le 15 avril des contenus en ligne via Internet (des infos exclusives mais aussi des suppléments par rapport à l'édition papier) :

1€ pour accéder à tout le site pendant une journée.
6€ pour un abonnement mensuel.
15€ pour un abonnement mensuel avec feuilletage numérique.
25€ pour la rubrique précédente complétée de la livraison du journal papier.

Il est vrai qu'il n'y avait qu'à attendre l'après-midi pour avoir presque toute l'édition du PN du matin en ligne. Et la pub ne devait pas représenter un grand rapport financier, car maintenant avec l'utilisation de plus en plus répandue de Firefox où avec quelques extensions on n'a aucune publicité en navigant sur le site...

Maintenant, tout reste à savoir si l'info payante sur le net suscitera l'intérêt des internautes...

Paris-Normandie

Infos: L'info sur internet devient payante

Envoyer sur

vendredi 18 décembre 2009

Une pub noël pour les grand-mères

Un peu d'humour très noir avant noël ne peut faire de mal à personne, sauf peut-être aux grand mère...

Une fausse pub, bien évidemment...

Envoyer sur

lundi 14 décembre 2009

Élue sans être candidate

Élue sans être candidate

Betteville est un petit village du canton de Pavilly, le maire, ou peut-être devrait-on dire LA maire était Sylvie Delaroque, la seule femme maire du canton de Pavilly depuis 2008.

En 1989, le village de Betteville a été la première commune du canton de Pavilly à se choisir une femme comme première magistrate, Sylvie Delaroque. Ensuite, le canton a vu d'autres femmes accéder à cette responsabilité : Bouville et Saint-Ouen du Breuil.

Sylvie DelaroqueMais, en mars 2008, après la non-réélection de Marie-Hélène Joyen-Conseil à Bouville et de Béatrice Petit à Saint-Ouen du Breuil, Betteville devenait aussi la dernière commune du canton à être dirigée par une femme, puisque le 14 mars 2008, Sylvie Delaroque était réélue, pour la 4ème fois consécutive, maire de Betteville. Le même jour, Christophe Acher fut élu au poste de 1er adjoint et Patrice Michel au poste de 2ème adjoint.

Petit à petit, des tensions sont apparues au sein du conseil municipal entre le maire et ses adjoints, si bien que, après une mûre réflexion, jugeant la situation intenable, Sylvie Delaroque a envoyé un courrier au préfet début octobre, pour lui présenter sa démission. Le 6 novembre, elle a reçu la réponse du préfet l'informant qu'il acceptait cette démission, chargeant le premier adjoint, Christophe Acher, de remplir provisoirement les fonctions de maire dans l'attente d'une nouvelle élection.

Le 6 novembre dernier, le préfet acceptait la démission de Sylvie Delaroque de son poste de maire, mais aussi de conseillère municipale. Il avait donc chargé le premier adjoint, Christophe Acher, de remplir provisoirement les fonctions de maire dans l'attente d'une nouvelle élection.

Dimanche 6 décembre, lors du premier tour, aucun des candidats n'a obtenu la majorité, donc hier dimanche 13 décembre, un deuxième tour eut lieu. Trois candidats étaient en lice : Katia Delestre, Dany Desannaux et Corinne Petit.
Sur les 394 électeurs inscrits, 209 (plus de 53 %) se sont déplacés, 5 bulletins ont été considérés comme nuls, donc avec 209 bulletins exprimés la majorité est de 105 voix et... Sylvie Delaroque, ancienne maire, a obtenu 113 voix, c'est à dire qu'elle est élue sans être candidate.
Katia Delestre a obtenu 84 voix, Dany Desannaux a obtenu 7 voix et Corinne Petit 5 voix.

Sylvie Delaroque refuse de dire si elle acceptera son poste de conseillère municipale, elle dit vouloir obtenir des assurances de la part de ses anciens co-listiers.

Le prochain conseil municipal aura lieu jeudi ou vendredi.

Affaire à suivre...

Envoyer sur

vendredi 13 novembre 2009

La presse et les bruits de chiottes

Bulletin de Rouen

La presse et les bruits de chiottes

On s'interroge souvent sur le fait de savoir si la presse en général colporte des bruits de chiottes.
Dans notre belle région est-on à l'abri de ce genre de bruit ?

Pas sûr, néanmoins, un article intéressant dans le Bulletin de Rouen nous montre les toilettes publiques en images.

A remarquer le sondage juste à côté de l'article Dans quelle ville fait-il mieux vivre ?...

Envoyer sur

Éric Besson est-il vraiment français ?

Éric Besson est-il vraiment français ?

Et la nationalité Française, il la mérite ?

Il y a téléchargeable sur l'internet à la page : http://www.immigration.gouv.fr/IMG/...
Un annexe au grand débat sur l'IDENTITE NATIONALE.
Passe encore qu'il n'ait pas d'accent, peut-être n'a-t-il pas les moyen de se payer un ordinateur et qu'il a toujours sa vieille underwood avec des majuscules sans accent.

On peut lire au paragraphe 1.8 :
« Les valeurs ... sont-elle ».

in1.jpg

Mais page 4 du document, au paragraphe 2.2 :
« le temps fors » (Il est vrai que ça n'est pas complètement faux puisque François Villon l'écrivait comme cela également ! )

in2.jpg

Dans le même paragraphe :
« Créer une vois d'accès accéléré à la nationalité française ».

in3.jpg

Lors de l'entretien d'assimilation on ne demandera pas une épreuve écrite...

Envoyer sur

vendredi 23 octobre 2009

Un référendum sur la réunification de la Normandie dès 2011 ?

Un référendum sur la réunification de la Normandie dès 2011 ?

blacqueville2.jpgC'est la question que l'on peut se poser puisque les sénateurs du Nouveau Centre, Hervé Maurey, maire de Bernay (Eure), et Catherine Morin-Desailly, conseillère municipale de Rouen vont déposer un amendement lors du débat sur le projet de loi sur les collectivités, demandant l'organisation d'un référendum sur la réunification de la Normandie dès 2011.

C'est que qu'a indiqué mardi soir à Bihorel, le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, qui s'exprimait lors d'une réunion publique.

Il fallait bien qu'Hervé Morin, ministre de la Défense reprenne l'initiative, vu que le candidat de l'UMP pour les régionales, Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, lui offre un strapontin sur sa liste dans l'Eure.

Cet axe avait déjà été son champ de bataille lors des dernières régionales, où là, Hervé Morin, était le chef de file de la bataille.

Voir : Filfax

Envoyer sur

mercredi 14 octobre 2009

Rouen peut-être bientôt privé de son célèbre musée Jeanne d'Arc

Rouen peut-être bientôt privé de son célèbre musée Jeanne d'Arc

Jeanne d'ArcOuvert depuis plus d'un demi-siècle, le célèbre Musée Jeanne d'Arc de Rouen risque de fermer ses portes dans quelques jours faute de repreneur. Son propriétaire a en effet décidé de partir en retraite.

Avec plus de 30.000 visiteurs chaque année, le Musée Jeanne d'Arc est une visite incontournable pour les touristes qui viennent à Rouen. « Les Japonais et les Anglais sont particulièrement friands de la Pucelle d'Orléans. Pour eux, comme pour de nombreux Rouennais, Jeanne d'Arc et Rouen sont indissociables », explique Alain Préaux, propriétaire des lieux.

Dans ce musée situé sur la place où fut brûlée Jeanne d'Arc, le 30 mai 1431, les mises en scène se succèdent et les mannequins de cire et évocations racontent la vie de la Pucelle. « La totalité de la collection a été estimée à 228.000 euros », ajoute Alain Préaux qui a donc décidé de prendre sa retraite.

« Je me suis tourné vers la Ville et les collectivités locales, mais personne n'est intéressé. "Trop cher", me dit-on ! Par dépit je vais donc vendre ma collection à d'autres villes johanniques (Reims, Orléans, Domrémy, etc.) qui elles semblent intéressées ».

Quant aux murs, 300m² et à l'adresse prestigieuse du Musée implanté depuis 1954 sur la plus célèbre place de Rouen, Alain Préaux risque de céder le lieu à un restaurant, qui sont par ailleurs très nombreux sur la place du Vieux-Marché. AP

Envoyer sur

mardi 6 octobre 2009

Ça m'énerve

Délocalisation à l'Est

ICI Paints de Grand-Quevilly va être délocalisée vers l'est, c'est-à-dire dans l'Oise !

Les employés essaient le net pour se défendre, après le blog http://akzonoubez.over-blog.com/, c'est un clip vidéo :

valentine.jpg

Plus d'infos :
Ils ont acheté une marque pas des hommes
Usine Nouvelle
Le Parisien
Paris-Normandie

Envoyer sur

mardi 15 septembre 2009

Une Dieppoise lègue 280.000 euros à partager entre 200 personnes

Une habitante de Dieppe décédée en mars 2008 à l'âge de 86 ans a légué toute sa fortune évaluée à 280.000 euros à environ 200 personnes qu'elle a croisées au hasard de la vie, a-t-on appris mardi auprès de son notaire.

« Elle était fille unique, ne s'était jamais mariée, n'avait pas d'enfant et aurait pu léguer sa fortune à une association, mais elle a préféré faire plaisir à 200 personnes qu'elle a pu croiser durant sa vie », a indiqué à l'AFP Me Francis Bécu à propos du legs de Jeannine Vromant révélé mardi par le bi-hebdomadaire Les Informations dieppoises.

Parmi les bénéficiaires figurent des infirmières, des aides-soignantes, des employés de l'administration ou encore tous les chauffeurs de bus de la compagnie Stradibus de Dieppe. « Elle n'avait pas son permis de conduire et les chauffeurs s'arrêtaient toujours gentiment à sa hauteur pour lui faciliter la vie », assure Me Bécu.

Le notaire qui voit dans cette femme originaire de Roubaix l'incarnation de la bonté évalue à environ 1.200 euros en moyenne la somme que recevra chaque bénéficiaire après déduction des frais de succession.

Me Bécu a mis plus d'un an avant d'identifier les bénéficiaires du testament qui étaient parfois désignés simplement par un prénom ou une fonction ("le commis-coursier", par exemple). « C'est une très jolie histoire même si ce n'est pas un cadeau pour nous », ironise-t-il.

Ce travail fini, le notaire a envoyé début août un courrier à chacune des personnes couchées sur le testament et obtenu environ 120 réponses un mois et demi plus tard. « C'est un dossier très long, mais elle a précisé dans son testament que nous pourrions clore la succession dans un délai que nous jugerions raisonnable même si tous les bénéficiaires potentiels n'étaient pas retrouvés », précise Me Bécu.

Voir les Infos Dieppoises

Envoyer sur

lundi 7 septembre 2009

A 13 ans, il se suicide !

Un adolescent de 13 ans s'est suicidé dimanche soir en se jetant du 6e étage de son immeuble situé au Grand-Quevilly près de Rouen (Seine-Maritime), a-t-on appris lundi de source policière.

Depuis quelques jours, il avait confié son intention d'en finir à un de ses amis sur la messagerie MSN.

Le jeune collégien s'est, selon le Parquet de Rouen qui a ouvert une enquête, levé vers 23h30 pour boire un verre d'eau et s'est ensuite défenestré de la porte fenêtre de la salle de séjour de l'appartement familial situé au 6e étage.

C'est sa sœur âgée de 11 ans qui voyant la porte fenêtre ouverte et après avoir entendu un grand cri a alerté la police. Depuis plusieurs jours et en constante relation avec un de ses copains sur MSN, l'adolescent tenait, selon le parquet, "des propos morbides".

L'identification de l'autre adolescent était en cours lundi matin. Les parents n'avaient, compte tenu de leur état de choc, pu être auditionnés. Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Rouen. AP

Envoyer sur

vendredi 10 juillet 2009

Mon curé photographe !

Samedi 4 juillet, un violent incendie s'est déclaré à Yvetot aux alentours de minuit, dans l'usine Gardet & de Bezenac.
Il parait que le feu était visible à plus de 20 kilomètres.

Le « Courrier Cauchois » de cette semaine (vendredi 10 juillet), s'est procuré une photo de l'évènement qui a été prise par le curé d'Yvetot, dans le clocher de l'église : « Ayant d’abord cru que c’était l’église Saint-Pierre qui brûlait, le père Henri Delavenne est monté ensuite sur le clocher pour prendre cette photo édifiante qu’il nous a aimablement fournie. ».

C'est un peu la série « Mon curé photographe ! » :

Photo Henri Delavenne

Voir également :
Paris-Normandie
Blog des pompiers de Saint-Saëns
Pompier de Yerville
Philippe Decultot
Maquette militaire

Envoyer sur

- page 1 de 39